gototopgototop

УДК- 820/899

Библейский миф "Всемирный потоп" в романе Р. Баржавель "Опустошение"

Le mythe biblique du "Déluge" dans le roman de R. Barjavel "Ravage"

Сакуашвили Тамара Шотаевна - докторант Тбилисского государственного университета имени Иване Джавахишвили. (ТГУ, г.Тбилиси, Грузия)

Аннотация: В статье рассматривается интерпретация библейского мифа «Всемирный потоп» в литературе XX века, изучается его трансформация в романе французского писателя Рене Баржавель "Опустошение" (Ravage), в котором наказание проявляется в виде огня, а главный герой Франсуа Дешам представлен как новый Ной – патриарх, который создает новое поселение и возглавляет его.

Ключевые слова: Потоп, наказание, огонь, хаос , очистка, новый мир.

L’article “Le mythe biblique du « Déluge » dans le roman de R. Barjavel « Ravage »” vise à examiner l’évolution et la transformation du paradigme de l’épisode biblique de « Déluge » à travers la littérature européenne de la deuxième moitié du XX siècle. La question principale que nous nous posons dans le cadre de notre analyse a pour objectif de démontrer comment le symbolisme biblique du mythe acquiert une nouvelle dimension dans les textes littéraires que nous avons choisis. Au XX siècle le mythe du Déluge intervient dans la littérature occidentale pour évoquer le chaos et les bouleversements caractérisant de l’époque: soit le chaos sociopolitique, soit le chaos, la crise psychologique de l’individu. En même temps, le mythe du Déluge symbolisant la naissance d’un nouveau monde, se prête à la lecture positive en minimisant ses aspects destructeurs, ce qui détourne l’homme du mal et lui offre la possibilité d’un renouveau et une délivrance possible.

Compte tenu des multiples niveaux de signification du mythe biblique en question, il nous parait intéressant d’examiner comment l’individu réussit à gérer ce chaos métaphasique et parvient à créer un nouvel ordre, sous quelles formes le Déluge fait-il son apparition dans le tissu littéraire et comment les écrivains arrive à lui attribuer des nouvelles caractéristiques narratives. Au XX siècle, le déluge est souvent représenté par les éléments différents: l’eau, le feu et la guerre. Mais l’eau, élément de base du Déluge biblique, porte en elle des valeurs profondes, une dimension sacrée qui hante l’imaginaire occidental.

Selon Gaston Bachelard les images littéraires associées à l’eau peuvent s’organiser, de manière schématique, dans deux grandes catégories: l’eau comme moyen de purification et l’eau comme instrument d’une régénérescence. En ce qui concerne la symbolique du feu, il est à la fois le symbole du diable, des flammes de l’enfer et un symbole purificateur. Ainsi, tous les deux symboles peuvent se charger d’une fonction purificatrice.

Dans la majorité d’œuvres, comme dans le texte biblique, le Déluge se manifeste par la pluie et l’inondation, mais dans notre article nous voulons étudier le déluge représenté par le feu ; notamment dans l’œuvre de René Barjavel (science fiction), « Le ravage »:

«[…] Le feu atteignit la forêt, la flamba d’un seul coup. Les oiseaux, les mammifères,

les reptiles, les batraciens, les insectes, les invisibles alimentèrent le brasier de la

multitude de leurs petites armes dorées. La pointe de la flamme perça le bleu du

ciel, troubla la nuit éternelle d’un reflet […]»

Ravage 1943: 254p.

Cet exemple démontre comment la force destructrice du feu détériore la forêt et l’engloutit avec ses habitants, les anéantit entièrement. Les parallèles avec l’épisode biblique sont évidents – l’eau qui absorbe le monde et le feu qui commence à régner. Le monde qui suspend sa course, son existence –c’est un déluge du feu auquel l’humanité doit faire face:

«[…] Seul un autre fléau, quelque déluge, eut été capable d’éteindre cette mer de feu. Le ciel restait une pureté sereine, bouché seulement, au nord, par un mur de fumées et de cendres […]»

Ravage 1943: 166p

Le roman décrit le naufrage d’une société mécanisée, dans laquelle un jour l’électricité vient de disparaître et les machines cessent leur fonctionnement. Les habitants, anéantis par la soudaineté de la catastrophe, sombrent dans le chaos, privés d'eau courante, de lumière et de moyens de déplacement. Il s’agit de la fiction post-apocalyptique, brossant le portrait de la fin de l'humanité technologique. Un étudiant en chimie agricole, François Deschamps, décide avec quelques autres personnes, de quitter Paris, mégalopole de vingt-cinq millions d'habitants, en proie à l'anarchie et aux flammes pour retrouver son village d'enfance en Provence. Il espère pouvoir y reprendre une vie normale mais paysanne... Mais le chemin est long et difficile, pour ceux qui n'ont jamais connu autre chose que le confort qu'offrent la technologie et la science. François Deschamps est le nouveau Noé qui se charge de la fonction d’un sauveur de la société. Dans le texte on peut repérer les allusions explicites qui nous permettent de faire le parallèle entre la figure de Noé et celle du protagoniste. En mettant aux monde 228 enfants, il crée toute une nouvelle génération, il mort très vieux, comme Noé – à l’âge de 550 ans. De cette façon, René Barjavel, introduisant dans son œuvre les éléments fantastiques et incroyables, nous propose une certaine réexportation du mythe de Déluge. L’apparition de l’arc-en-ciel après le « Déluge de feu » rend la présence du mythe biblique plus explicite. L’auteur utilise le symbole de l’arc-en-ciel afin de démonter la possibilité du futur renouvellement. François est considère comme un nouveau patriarche qui a créé de nouveaux villages, la nouvelle génération. Il aide ses gens à sortir du chaos, de Paris et installe un nouvel ordre, leur impose des nouvelle lois:

«[…] François épousa Blanche avant la Noël. Il ordonna à tous les hommes, veufs

ou célibataires de choisir une femme et leur conseilla de faire rapidement des

enfants. Il fallait des bras pour remuer toute la terre abandonnée […]»

Ravage 1943: 290p.

François comprend que le croissement de la population est indispensable pour que la vie continue, pour qu’elle recommence avec une nouvelle force. Il demande aux gens réunis autour de lui de fonder une famille et il donne l’exemple le premier. Il installe un nouvel code moral, des lois et même la nouvelle religion, il crée un nouveau monde d’après ses considérations personnelles et la vie se renouvelle après le déluge. Donc, Barjavel bâtit son roman sur les motifs bibliques, y intégrant tous les éléments du déluge biblique: l’avènement d’une ère nouvelle et un patriarche spirituel qui prend la responsabilité sur l’humanité.

«[…] François a rétabli une religion basée sur l’amour de Dieu, de la famille et de la vérité, et le respect du voisin. Il est à la fois chef temporal et spiritual. Il délègue sa double autorité au chef de vallée, chefs de village, chefs de ferme. Il surveille avec et réprime sans pitié tout attentat à la douceur des mœurs. […]»

Ravage 1943: 299 p.

François est l’élu, le favori du Dieu qui le charge de mission, lui confie l’humanité qui survit après la force destructrice du feu. Il détient l’autorité absolue et bénéficie du soutien des gens qui le suivent. L’ordre établi par François ne se soumet pas aux jugements:

«[…] L’autorité du patriarche s’étend maintenant sur toute la région limitée à

l’ouest et au nord par le Rhône, à l’est par les Alpes et par le Méditerranée au sud.

Une des lois de base de l’Etat nouveau est celle qui rend la polygamie

obligatoire.[…]»

Ravage 1943: 296 p.

En guise de conclusion, il est à noter que « Ravage » s’inspire entièrement des motifs bibliques et nous démontre l’échec total de l’humanité moderne qui n’arrive plus faire face à la réalité matérielle qu’elle avait construite. C’est une ère de l’argent, de vices, ce qui provoque la dégradation de la société, mais Barjavel développe une conception plutôt optimiste de l’épisode biblique en question en faisant accent sur la possibilité de renouvellement de la vie.

Список литературы

1. Баржавель Р. [Barjavel R.] Опустошение, Изд-во “Деноел”, 1943. (на французском языке)

2. Башляр Г. [Bachelard G.] Вода и грёзы. Изд-во “Жозе Корти”, 1942. (на французском языке)

3. Башляр Г. [Bachelard G.] Психоанализ огня, Изд-во Галлимар, 1992. (на французском языке)

4. Элиаде М. [Eliade M.] Аспекты мифа, Изд-во Галлимар, 1963. (на французском языке)

5. Жирар Р. [Girard R] Сокровенное от сотворения мира, Париж изд-во “Грассе”, 1978. (на французском языке).

Интересная статья? Поделись ей с другими:

Внимание, откроется в новом окне. PDFПечатьE-mail

Отправить статью

...

Форма оплаты

Номер статьи, присвоенный редакцией
Количество страниц в статье
Количество экземпляров журнала
Доставка: РФСНГ
Скидка (%)
Заказать свидетельство о публикации
1. Стоимость публикации каждой страницы статьи составляет 200 рублей.
2. Стоимость каждого экземпляра журнала, включая его печать и доставку, составляет 350 рублей для России и 420 рублей для стран СНГ.
3. Стоимость свидетельства о публикации составляет 120 рублей

Реквизиты для оплаты через банк